2008 - Le premier concours à la Pointe de sable

5 octobre 2008

Le vainqueur du jour, Sylvain Berney et sa superbe truite de 70 cm
Le vainqueur du jour, Sylvain Berney et sa superbe truite de 70 cm

Dimanche dernier, le concours organisé par les Pêcheurs sportifs Vallée de Joux a réuni une vingtaine d’équipages sur le lac de Joux. Une forte participation venue récompenser un club adepte du «prendre et relâcher», le fameux No Kill.

 

Débarqués avec armes et bagages, 44 participants, tous inconditionnels du No Kill, se sont retrouvés le 5 octobre pour le 2e challenge concocté par la jeune société présidée par Jacques Rochat. Cette pratique, appelée «catch and release» et développée par les pêcheurs sportifs américains au cours du XXe siècle, consiste à relâcher volontairement et systématiquement les poissons pêchés, qu'ils atteignent ou non la taille légale de capture fixée par la réglementation. Toute une philosophie.

 

En toute logique, la mise à l’eau des bateaux à potron-minet a lancé les hostilités sur des flots calmes, mais par une température pour le moins frisquette. Avec un quota de 3 brochets vivants par compétiteurs et par manches, les équipages ont sillonné le lac durant la matinée tandis que l’équipe de cuisine montait un indispensable point de ravitaillement à la pointe de sable (en dessous du Lieu). Un endroit où s’est du reste déroulé le contrôle préalable des embarcations, vérifications permettant aux organisateurs de s’assurer que personne n’avait effectuer une virée préparatoire au lac Breney ou dans le frigo du voisin.

 

Rentrés tous bredouilles sur le coup des onze heures, les participants, dont plus d’un tiers venu de France voisine, ont eu droit à un repas de midi dédié à la fondue, la vraie, celle inventée par nos ancêtres les Helvètes, ainsi qu’aux bienfaits de la fée verte locale.

 

De quoi oublier des efforts mal récompensés et repartir, sitôt la sieste terminée, à l’assaut de la partie amont du lac. Quelque peu agité par un petit vent d’ouest, le plan d’eau a, certes, secoué les pêcheurs sans pour autant les satisfaire. Peu encline à se laisser prendre, la poiscaille combière a su jouer des courants pour échapper aux appâts comme aux leurres. Même dans un tel contexte, pas question d’utiliser moult traînes, l’usage se limitant à deux cannes uniquement.

 

A ce petit jeu, seules trois prises ont pu être homologuées à l’issue d’une pesée aussi débonnaire que fraternelle. Grand vainqueur de la journée, Sylvain Berney se montre le plus vorace et remporte le concours grâce à 2 brochets, respectivement de 56,5 et 57,5 cm. Il est suivi de près par Laurent Guillaume, avec un poisson du même acabit, mais de «seulement» 57 cm.

 

A noter également la capture d'une belle truite de 70 cm (toujours par Sylvain Berney), bestiole instantanément révoquée et remise à la baille illico presto, la pêche à la reine du lac étant fermée à cette époque de l'année.

 

Alex Charmey

FAVJ - Parution du 9 octobre 2008


 

DATES

Infos région

En 1 clic sur la photo, découvrez les différents lacs et courts d'eau de la Vallée de Joux mais aussi les lacs limitrophes (Lacs Léman, Neuchâtel, Morat).

Pratique

 Les permis de pêche

peuvent être commandés

en ligne

 

 

 

la météo suisse en tout temps

ICI !

 

Pêcheurs Sportifs Vallée de Joux

CP 25

CH - 1345  Le Lieu


info@psvjoux.net

 

CCP 10-76703-6

IBAN :
CH6809000000107607036